Grand Jeu Concours Continental

Le premier pneu test fabriqué à partir de caoutchouc naturel issu du pissenlit Taraxagum™

Le manufacturier et fournisseur automobile international Continental a atteint une étape importante dans son projet de recherche pour l’industrialisation de caoutchouc naturel issu du pissenlit dans la production de pneumatiques. A la foire internationale des véhicules commerciaux de Hanovre (IAA), Continental a présenté en exclusivité les premiers pneus tests fabriqués à l’aide d’un mélange de gomme innovant appelé Taraxagum, nom dérivé de l’appellation botanique du pissenlit (taraxacum) qui a servi à sa conception. Le caoutchouc naturel employé dans le mélange de gomme de la bande de roulement a été remplacé à cent pour cent par du Traxagum. Cette étape importante permet à Continental de se rapprocher un peu plus de son objectif de produire un pneumatique « durable » et moins dépendant des matières premières fossiles traditionnellement employées. 

Image


teaser_66w_image2

“Après plusieurs années de recherches et de travail en commun avec l’institue Fraunhofer, nous sommes ravis de mettre sur la route le premier pneumatique composé de caoutchouc issu du pissenlit. Afin de tirer le meilleur du caoutchouc naturel extrait jusqu’à maintenant, nous avons décidé de fabriquer des pneumatiques hiver pour véhicules de tourisme car il sont composé d’une proportion importante de caoutchouc naturel” explique Nikolai Setzer, membre du directoire et directeur de la division Tire. Continental souhaite industrialiser des mélanges de gomme comportant du caoutchouc naturel issu du pissenlit et les intégrer aux productions de séries dans les cinq à dix prochaines années. Les pneumatiques vont subir une batterie de tests au sein de nos centres d’essai du Contidrom près de Hanovre mais aussi d’Arvidsjaur en Suède. Nicolas Setzer insiste “C’est primordial, car nous ne ferons aucun compromis en ce qui concerne la performance des pneumatiques de notre marque premium.”

teaser_66w_image3

“Le processus de développement du Taraxagum est jusqu’à présent très prometteur, et nous continuons notre travail sur le chemin de l’industrialisation avec nos partenaires. Nous sommes confiants sur le fait que les résultats jusque là obtenus seront confirmés par ces pneumatiques tests, et que ces derniers seront conformes à nos critères de performance” ajoute le Dr. Andreas Topp, à la tète du département matériaux, processus et industrialisation pour la division Tire chez Continental. Grace aux recherches intensives menées en coopération avec l’institue Fraunhofer en biologie moléculaire et Ecologie appliqué (IME), l’institue Julius Kühn, et le cultivateur Aeskulap GmbH, une espèce de pissenlit russe robuste et à haut rendement en caoutchouc naturel a été cultivée.

L’objectif du projet sur le long terme est de trouver un débouché économique viable, écologique et social pour accompagner la demande croissante de caoutchouc naturel. Cette espèce de pissenlit russe peut être cultivée dans des régions encore inexploitée en Europe, qui se trouvent à coté de nos usines de production. Cela réduira les plans de transport et notre impact environnemental. En mai 2014, le projet “Caoutchouc de pissenlit” a reçu te prestigieux prix économique et environnemental “GreenTec Award“ dans la catégorie Automobility.

teaser_66w_image4