Grand Jeu Concours Continental

De la bronzette à l'analyse de données

Les mégadonnées ne font pas peur à Ester Belén Bandiera. Chez Continental, la jeune Argentine analyse une énorme quantité de données, qu’elle consolide pour donner naissance à un modèle de prévision innovant. 

Ses mains se déplacent avec dextérité, Ester Belén Bandiera noircit une feuille de papier avec des nuages, des cases et des flèches au son du doux cliquetis de son bracelet en argent. Son univers est composé de chiffres, ou plutôt de l'histoire qu'ils racontent. Pourtant parfois, il n'est pas facile de mettre des mots dessus, en particulier lorsque l'on s'adresse à des personnes qui ne sont pas familières des statistiques et des algorithmes. Comme la plupart d'entre nous. Belén rie presque en s'excusant et repousse une longue mèche de cheveux blond foncé. Elle n'a rien de la caricature du geek de l'informatique. Belén a l'habitude de s'expliquer : « Même mes collègues ici dans le service management de la qualité ne comprennent pas exactement ce que je fais. »

Le « PLATFORM Project » revêt une importance stratégique significative au sein de l'entreprise. La production mondiale de Continental s'accompagne d'une quantité impressionnante de données, lesquelles sont systématiquement enregistrées au niveau des usines, puis transmises au siège social. Le management de la qualité recueille de précieuses connaissances à partir de ces données : comment améliorer davantage la production de pneumatiques ? Comment poursuivre la réduction des coûts et la simplification des processus ? « Jusqu'à présent, cela constituait un processus extrêmement chronophage du fait des nombreuses sources de données différentes, » explique Belén. « Si, par exemple, vous souhaitez vérifier la température au cours d'une étape de production spécifique, vous devez vous référer à un système précis. Si vous voulez savoir quelle machine a été utilisée, vous devez vous référer à un autre système. » Cela implique par la suite l'analyse d'innombrables tableaux Excel, souvent dressés à la main. Mais ce ne sera bientôt plus le cas. Le « PLATFORM Project » réunit l'ensemble des données sur une plateforme informatique unique. Il permet de prendre facilement connaissance de la situation actuelle par un simple clic de souris et de réagir plus rapidement en cas d'anomalies.

Présentation PowerPoint en Chine

Les usines sont une à une reliées au système. Il s'agit de permettre à l'ensemble des 18 usines de pneus Continental d‘accéder au système et d’envoyer leurs données au siège social grâce à un processus standardisé d’ici 2017. Puis, Ester Belén Bandiera et ses collègues pourront appliquer des modèles mathématiques-statistiques complexes aux innombrables dépendances et facteurs influents pour formuler des prévisions et pour une meilleure production de pneus encore plus efficace. 

L'année dernière, par exemple, a eu lieu le lancement à l'usine Conti de Hefei en Chine. Pleine d'enthousiasme, Belén a fait sa présentation aux salariés et à la direction de l'usine et répondu à une multitude de questions. Quand il s'agit de la maîtrise de « son » sujet, l'Argentine de 26 ans est imbattable.

Belén a compris qu'elle trouvait les maths amusantes à l'époque où elle n'était encore qu'une écolière. Élevée dans le complexe balnéaire argentin de Mar del Plata, elle a décidé de poursuivre des études en génie industriel. Belén est arrivée en Allemagne en 2013, grâce à une bourse d'étude de l'Office allemand d'échanges universitaires (DAAD), et n’est jamais repartie. « J'ai appris que Continental organisait un forum de recrutement et j'ai postulé pour un stage au service management de la qualité dans la division Pneumatique, » explique-t-elle. Un an plus tard, elle est embauchée dans cette même division en tant qu’analyste de données. Elle développe le concept d'analyse de données dans le cadre du « PLATFORM Project » et le déploie aujourd’hui usine par usine. Les yeux marron d'Ester Belén Bandieras s'éclairent : « je fais rentrer l'intelligence dans l'entrepôt de données ! ».