Pneus tourisme / camionnettes / 4x4

Photographie du Tour de France - cyclistes et foule en délire ©Getty Images

Tour de France Histoire

LE TOUR DE FRANCE : HIER ET AUJOURD'HUI

Le Tour de France pousse l'Homme et la machine à leurs limites depuis 1903. Mais beaucoup de choses ont changé depuis les débuts du Tour de France : d'une attraction essentiellement nationale, le Tour est devenu le plus grand événement sportif annuel du monde, attirant des milliards de fans à travers le monde. Sur la route aussi, les choses sont bien différentes depuis 1903 : elles sont plus sûres, plus encadrées et un moins extrêmes. Rejoignez-nous pour un voyage dans le temps et découvrez-en davantage.

Qu'est-ce qui a changé ? L'histoire du Tour de France

Photographie de la dernière étape du Tour de 1975, Paris, 20 juillet 1975 ©Getty Images

Photographie de la dernière étape du Tour de 1975, Paris, 20 juillet 1975 ©Getty Images

Le premier Tour de France a été organisé en 1903, le but était de vendre une importante quantité de journaux. L'événement a été organisé et parrainé par le journal sportif français L'Auto, qui espérait qu'une nouvelle course d'endurance autour du pays attirerait l'attention du public et relancerait ses ventes en déclin. Le journal a eu raison, la course est un succès et des dizaines de milliers de personnes se rassemblent chaque année à Paris pour assister à la dernière étape sur les Champs-Elysées, comme c'est le cas aujourd'hui. Mais beaucoup d'autres choses ont changé radicalement depuis le premier Tour de 1903. 

HISTOIRE DU TOUR

 
  • En 1903, les six étapes colossales du Tour de France couvraient un total de 2 428 kilomètres, ce qui signifie que certaines courses se déroulaient de nuit sur des routes accidentées et non entretenues.
  • Les coureurs roulent individuellement, sans l'aide d'une équipe.
  • Le premier vainqueur du Tour de France, Maurice Garin qui était ramoneur, est reparti avec 3 000 francs, soit environ 12 000 euros aujourd'hui.
  • Sa marge de victoire était de près de trois heures - la plus grande jamais atteinte.
  • Un brassard vert désigne le leader du classement général. Le célèbre maillot jaune n'a été introduit qu'en 1919.

Le Tour de France aujourd'hui

 
  • Le Tour 2021 se déroulera sur 3 383 kilomètres et 21 étapes.
  • 23 équipes professionnelles sont attendues cette année, avec huit cyclistes chacune, fini les cavaliers seuls. 
  • En 2021, le leader du classement général recevra 500 000 euros.
  • Lors de la dernière étape, la marge de victoire du gagnant ne sera probablement que de quelques minutes / secondes. 
  • Le Tour de France est suivi par environ 10 à 12 millions de spectateurs sur place, et plus de 2 milliards dans le monde. 

DES CYCLISTES TÉMÉRAIRES AUX PROFESSIONNELS DU SPORT

Photographie de la course cycliste du Tour de France 1960 ©Getty Images

Photographie de la course cycliste du Tour de France 1960 ©Getty Images

Les cyclistes du Tour de France ont toujours été incroyablement dévoués à leur rôle (depuis 1903). 

Il faut savoir que la consommation d'alcool était un élément essentiel pour de nombreux coureurs, même pendant la course. Par exemple, le vainqueur du Tour de France 1903, Maurice Garin, était un amateur de vin et de cigarettes et aimait s'arrêter dans les bars en cours de route pour se ravitailler. En 1935, la quasi-totalité du peloton s'est arrêtée pour prendre un verre avec des habitants du coin !

Bien sûr, l'exercice physique intense exige que les cyclistes absorbent beaucoup de glucides et de calories, mais à l'époque, on ne se souciait guère des valeurs nutritionnelles. Le vainqueur du Tour de France 1904, Henri Cornet, privilégiait un régime comprenant beaucoup de chocolat chaud, de thé, de champagne et de riz au lait.

En ce qui concerne les professionnels d'aujourd'hui, ils consacrent leur attention à rester en forme et en bonne santé. La saison de cyclisme s'étend de février à octobre, les équipes planifient méticuleusement tout pour que leurs coureurs soient au top au bon moment.

Les régimes alimentaires sont gérés avec soin, tandis que les programmes d'entraînement comprennent des séances de gymnastique et de yoga, des massages et des étirements, ainsi que de nombreuses heures en selle. Pendant le Tour, en fonction de la difficulté des étapes, les coureurs peuvent consommer jusqu'à 7 000 calories par jour, soit trois fois plus que ce que l'homme moyen brûle en une journée.

DES SUPPORTEURS FRANÇAIS AUX SUPPORTERS INTERNATIONAUX

Photographie du Tour De France avec Didi le Diable - probablement le fan le plus connu du TDF ©A.S.O./Charly López

Photographie du Tour De France avec Didi le Diable - probablement le fan le plus connu du TDF ©A.S.O./Charly López

Les possibilités de déplacement étant limitées, les premiers jours du Tour sont principalement suivis par les locaux. Les supporters français qui se déplacent pour assister à la course soutiennent fièrement les vedettes de leur ville natale. En 1904, plusieurs centaines de supporters ont essayé d'aider Antoine Fauré en jetant des clous et du verre sur la route et en attaquant ses rivaux, un coureur étant même assommé. Les officiels de la course ont finalement dû tirer des coups de pistolet en l'air pour maîtriser la situation.

Aujourd'hui, les fans viennent du monde entier pour voir les meilleurs cyclistes de la planète. En reconnaissance de la grande popularité de la course, le Tour prend même régulièrement le départ en dehors de la France. Son étape d'ouverture, ou Grand Départ, a eu lieu en Italie, en Angleterre, en Allemagne, en Belgique et aux Pays-Bas.

Si les supporters sont généralement plus respectueux aujourd'hui, ils peuvent encore s'approcher un peu trop près de l'action. Des spectateurs surexcités ont malheureusement provoqué de nombreux accidents, notamment sur des routes de montagne étroites. Il est impossible de placer des barrières sur des centaines de kilomètres de route chaque jour, mais le Tour les utilise désormais pour protéger les coureurs des supporters en quête de photographies sur la dernière ligne droite de chaque étape. 

UNE HISTOIRE DE ROUTE

Le cycliste français Maurice Garin, premier vainqueur du Tour de France, roulait sur un vélo très différent de ceux utilisés aujourd'hui (et sans porter de casque). Grâce à un cadre en acier et à des jantes en bois, il pesait la bagatelle de 18 kilogrammes, soit deux fois plus que les machines actuelles. Et les vélos n'étaient pas seulement lourds, ils étaient aussi à une seule vitesse, ce qui rendait les montées particulièrement pénibles. Pour rendre les choses encore plus difficiles, les cyclistes couraient seuls, sans voiture d'équipe ni vélo de rechange. Ils devaient se munir de pneus et de chambres à air de rechange en prévision des inévitables crevaisons.

Cette année, les coureurs s'attaqueront aux différentes étapes du Tour de France sur des vélos de pointe en fibre de carbone pesant environ 7 kilogrammes. Le port du casque est désormais obligatoire.

Chaque équipe est soutenue par une équipe d'encadrement comprenant un directeur général, plusieurs responsables, des mécaniciens, un chef cuisinier, un médecin et des masseurs. Lorsqu'ils sont sur la route, les coureurs sont en contact permanent avec leur équipe par radio et ont accès à des vélos de rechange, des vêtements, de la nourriture et des boissons grâce aux voitures d'assistance. 

Articles liés

Les étapes du Tour de France

Tour de France - photographie du parcours © A.S.O/Alex Broadway

Découvrez le Top 5 des sites touristiques de France à visiter tout au long du parcours du Tour de France.

En savoir plus

Tour de France – Expérience

Campeurs / fanatiques du Tour de France ©A.S.O./Thomas Maheux

Vous vous êtes déjà demandé ce que cela pouvait faire de vivre le Tour de France en direct ? Des supporters passionnés partagent leurs meilleurs souvenirs et vous donneront peut-être envie de participer au Tour de l'année prochaine !

En savoir plus