Pneus tourisme /camionnettes / 4x4

Team Movistar

Garder les équipes et leurs équipes de soutien sur la bonne voie : un « ange gardien noir » toujours présent

05/07/2019
New content item

Samedi dernier, 176 coureurs de 22 équipes se sont embarqués dans une aventure de 3 460 kilomètres qui leur fera traverser un paysage étonnamment diversifié, sur une variété de surfaces, et très probablement à travers tous les temps – de la chaleur au four à la pluie battante, avec des baisses soudaines de température à des altitudes de 2000 mètres et plus. Sur le Tour de France de cette année, pas moins de six équipes ont de nouveau choisi de faire confiance aux meilleurs pneus de Continental pour transporter leurs vélos professionnels lors de la course cycliste la plus longue et la plus difficile de la planète.

Pour la saison 2019, incluant le Tour de France, le Bahrain Merida, Groupama FDJ, Katusha Alpecin, Team Ineos, Team Movistar et Team Sunweb ont tous choisi de courir sur l’ « or noir » exploité ou plutôt fabriqué à Korbach. Cette petite ville en Allemagne est à la source d’une rivière de caoutchouc qui coule dans les pneus des professionnels du monde du cyclisme et d’un large éventail de coureurs amateurs de route et les cyclistes passionnés, tous désireux d’équiper leurs vélos avec le meilleur pneu qui répond à leurs besoins.

Les pneus du Tour doivent répondre à des spécifications rigoureuses : En bref, cela signifie concevoir et construire un pneu qui offre la plus faible résistance au roulement possible, couplé à une résistance à la perforation extrêmement élevée et, bien sûr, une adhérence optimale. Ces critères s’appliquent aux conditions d’un pneu qui file le long d’un large boulevard, accélère sur un tronçon de gravier, heurte une section pavée de la route, roule en douceur entre les champs et les forêts sur le plat, ou une montée et une descente au milieu de sommets montagneux imposants. Les roues de rechange attachées aux toits des voitures de soutien de l’équipe sont équipées de pneus pour correspondre à ce que les prévisionnistes ont prévu pour la journée en question.

Et dans le milieu des meilleurs athlètes du monde, il ne peut être question de compromis en ce qui concerne leur matériel. Cela s’applique non seulement à tous les composants des vélos eux-mêmes, mais aussi et principalement aux pneus, le seul point de contact avec la route. Les pilotes eux-mêmes et plus encore leurs mécaniciens sont extrêmement sensibles quand il s’agit de leurs pneus – et pas étonnant : une crevaison peut souvent signifier la fin de tout espoir d’une victoire d’étape, d’une échappée prometteuse ou, pire encore, d’une bonne place dans la classification générale.

Si un coureur chute sur une descente raide, parce que, par exemple, un pneu est sorti du bord ou a commencé à cloquer dans la chaleur, alors l’impact sur le résultat de l’étape ou du Tour dans son ensemble peut être le moindre des soucis du pilote. Souvent, la préoccupation immédiate est de savoir s’il y a des fractures et comment les blessures pourraient affecter leur carrière future. Pour s’assurer que ses pneus peuvent maîtriser pratiquement toutes les éventualités dans les conditions les plus extrêmes, Continental est constamment engagé dans la recherche et le développement sur les pneus de vélo. Les premiers à bénéficier de ces efforts sont les professionnels en compétition sur le Worldtour. Mais bien sûr, les résultats sont également intégrés dans la production en série de pneus de vélo pour les cyclistes amateurs.

Le pneu Competition de Continental est un pneu tubulaire, qui convient à toutes les conditions météorologiques. Avec un pneu tubulaire, le tube interne en latex est cousu à la main dans le pneu, qui est ensuite collé à la jante. Les pneus tubulaires ont généralement un peu plus de résistance au roulement, de sorte que les experts de Continental ont travaillé sur cet inconvénient perçu pour maximiser l’efficacité du pneu. La conception de pneus tubulaires signifie qu’ils peuvent être montés à des pressions plus élevées que les pneus classiques plus communs.

Cette année, cependant, ce ne sont pas seulement les professionnels de six équipes de Worldtour qui roulent sur des pneus Continental. Tous les véhicules officiels du Tour passeront également les trois prochaines semaines sur le caoutchouc Continental pendant qu’ils suiveront les coureurs de Bruxelles à Paris. Le PremiumContact 6, qui est fabriqué à Sarreguemines, en France, est monté sur les voitures Skoda transportant le Directeur du Tour Christian Prudhomme, les chronométreurs et les médecins de course, ainsi que sur toutes les autres voitures officielles du Tour. Tous les véhicules de soutien de l’équipe Groupama FDJ, y compris la voiture de maintenance et la voiture d’équipe, sont également en service sur le PremiumContact 6.

Comme les pneus de vélo, ce pneu été de voiture rempli parfaitement le travail – un pneu de haute performance pour les équipes les plus performantes. Lors d’un test comparatif dans le dernier numéro d’Autobild Sportscars (No. 4/19), le Premiumcontact 6 s’est vu attribuer la première note « exemplaire » parmi les 11 pneus en 245/45 R 18 de la gamme d’essais. Commentant les résultats du test, le magazine a dit ceci au sujet du pneu Continental : « Il s’agit d’un rendement de pointe équilibré, offrant des performances dynamiques impressionnantes sur les routes mouillées et sèches, une manipulation stable et sécuritaire sur les routes mouillées et sèches, une conduite de précision sur les routes mouillées et de courtes distances de freinage mouillées et sèches. »

Pour les conducteurs des véhicules de soutien, courir en convoi lors d’une course à vélo n’est pas chose facile. Ce n’est pas un travail pour les conducteurs du dimanche. Il y a énormément de risques d’événements soudains et imprévisibles, comme une chute dans un groupe de tête ou dans le peloton, ou lorsqu’une des voitures de l’équipe doit accélérer pour aider un pilote. On s’attend donc à ce que les pilotes du Tour combinent concentration totale et flexibilité maximale, surtout sur les descentes étroites dans les hautes montagnes. Parce que le Tour de France a une ancienne tradition : faire passer la sécurité avant tout.

C’est exactement là que le Premiumcontact 6 est le meilleur. Dans le test Autobild Sportscars, le pneu a enregistré des scores élevés pour les critères de sécurité en particulier. Dans les essais de freinage à sec, d’aquaplanage et de manutention sur route humide, il a obtenu de très bonnes notes, jetant les bases de la meilleure note globale que le magazine décerne.

 

Ce qui fait du PremiumContact 6 le pneu idéal pour les étapes difficiles du Tour de France, c’est que ce pneu été pour voiture de tourisme et SUV est conçu pour les modèles de classe compacte et au-dessus. La gamme comprend actuellement 120 variantes, avec des approbations pour des vitesses allant jusqu’à 300 km/h. Il n’est donc pas surprenant de constater que le PremiumContact 6 a été approuvé par de nombreux constructeurs automobiles renommés pour équiper les véhicules à la sortie d’usine. Et sur le Tour de France aussi, ce pneu Continental est toujours présent dans son rôle d’ange gardien noir des autos officielles.

Contact
Cordula Ressing
Cordula Ressing

Head of Communications/ Public Relations Passenger & Light Truck Tires (PLT)

Continental AG l Division Tires

Büttnerstrasse 25

30165 Hannover, Germany

+49 (0) 511 938 2615

+49 (0) 511 938 2455

Contact
Klaus Engelhart
Klaus Engelhart

Press Spokesman Passenger and Light Truck / Two-Wheel Tires

Continental AG l Divison Tires

Büttnerstrasse 25

30165 Hannover, Germany

+49 (0) 511 938 2285

+49 (0) 511 938 2455

Nous utilisons des cookies pour nous assurer que votre visite sur notre site soit la meilleure possible. Cliquez ici pour en savoir plus ou modifier vos réglages relatifs aux cookies.